CRAN

ACTIVITE PUBLIQUE 18 NOVEMBRE 2010

COMMUNIQUE

Port-au-Prince, 20 novembre 2010

Aux Membres et Sympathisants de la CRAN

Aux Membres de la Société civile

Le 18 novembre 2010, plus d’une centaine de participants, représentants d’un grand nombre d’organisations et regroupements de la Société civile, se sont donnés rendez-vous à l’Institut La Sève, Carrefour Marin, pour cette première activité publique du CRAN, Cellule de Réflexion et d'Action nationale, initiative des Pères Jésuites et la Société civile. Trois panels ont permis d’approfondir des thèmes d’actualité comme l’identité de la Société civile; l’importance pour la Société civile et les contradictions du processus électoral en cours; le défi et les ambiguïtés de la reconstruction actuelle du pays. La CRAN salue la participation des panélistes de qualité comme Mme Suzy CASTOR, Me Joseph EXUME, Prof. Rénold J. ELIE, Prof. Camille CHALMERS et Prof. Amary J. NOEL, qui avec beaucoup de compétence et préoccupation pour le pays ont développé les thèmes et permis le débat entre les participants.

Quelques lignes fortes se sont dégagées de ces assises:

  • L’importance de contribuer à créer une Société civile forte, articulée et consciente de sa contribution nécessaire pour la reconstruction et le changement du pays;
  • La nécessité d’un dialogue continu, ouvert et transparent entre les différents regroupements qui se dessinent en ce moment entre les différentes organisations à l'intérieur de la Société civile;
  • L’importance pour les citoyens et citoyennes du pays de se prononcer en faveur d’un Etat responsable lors du scrutin du 28 novembre 2010, en dépit des contradictions et ambiguïtés qui traversent le processus électoral;
  • La nécessité d'approfondir la question de la reconstruction du pays et d'exiger la participation active des citoyens et citoyennes à toutes les décisions qui engagement l’avenir du pays;
  • L'importance que la CRAN elle-même continue à approfondir ses propres réflexions déjà faites et qui concernent la reconstruction du pays, par la publication d’un document de base pour stimuler cette recherche.
  • Concernant les calamites qui frappent le pays, et le cholera en particulier, les participants ressentent l’impérieuse nécessité que le Gouvernement dépasse le stade des informations qui ne semblent pas l’engager vraiment, pour dessiner des politiques de santé publique réelles pour le pays. Ces politiques passent nécessairement par :

o L’affirmation du droit des citoyens et citoyennes à l’eau garantie et potable pour tous et toutes;

o La création d’un environnement sain par la gestion rationnelle des ordures et la mise en oeuvre d'une politique de construction massive de latrines dans les quartiers populaires des villes et les habitations rurales.

La CRAN réitère son intention de continuer son chemin vers la convocation du Congrès rassembleur de la Société civile en Haïti; dans cette perspective elle envisage dans un proche avenir l'organisation d'un pré congrès, ainsi que la tenue de rencontres dans les différentes villes de département.

La CRAN continue à compter sur la contribution et la collaboration de tous et de toutes dans ce processus de mettre en confiance les organisations de la société civile, en vue d'un changement réel du pays en faveur de ses citoyens et citoyennes.

Pour la CRAN,
P. Kawas François, sj, Directeur CRIE
Prof Amary J. Noël, Coordonnateur CHAR
P. Wismith Lazare, sj, Directeur JRS
P. Jan Hanssens, cicm, Directeur Jilap

Mis à jour ( Lundi, 06 Décembre 2010 16:47 )